La CHLOROQUINE et le ZINC + Le JEÛNE INTERMITTENT comme prévention au COVID

Baptiste Barennes
Naturopathie & Séjours de jeûne
jeunenaturesante.com
06.08.67.57.99
mail : baptiste@jeunenaturesante.com

 Chers amis, 

  J’espère que vous allez bien depuis la semaine dernière. Le déconfinement a commencé il y a deux semaines mais il y a un mais… c’est un déconfinement partiel. On a notamment le plaisir du masque dans les transports, de la distanciation et puis les gens se posent des questions 
Comment vraiment se protéger du COVID ? Comment va évoluer notre société ? 

Les informations qu’on reçoit sont souvent contradictoires. 

Ca a été le cas pour la chloroquine, le confinement, c’est maintenant le cas pour les masques, et puis la suite des évenements. 

Les gens peuvent être complètement perdus, on le voit bien. Par exemple beaucoup portent le masque même dans la rue, alors qu’on ne leur avait pas demandé ! ​  

L’idée c’est toujours la même.
Vous savez de quoi je parle ? On peut entretenir notre système immunitaire. En faisant des choses simples au quotidien on influe positivement dessus.

​Ce discours j’aimerais qu’on nous le tienne plus.
Vous pouvez me dire ce que vous en pensez en réponse (mail ci-dessus).

La semaine dernière on parlait du rôle du Zinc dans la perte du goût. 
Pour revoir la lettre c’est ici.
Aujourd’hui on signe en montrant qu’un des rôles de la chloroquine est d’apporter le Zinc dans les cellules. Le Zinc peut alors jouer son rôle antivirial. Le statut en Zinc est de nouveau essentiel. 
Et comment faire pour diminuer l’inflammation facilement ?
On peut pratiquer le jeûne intermittent

Le ZINC et la CHLOROQUINE 

Est-ce que l’association du zinc et de la chloroquine peut-être un traitement pour le coronavirus ?
Le zinc inhibe la replication virale. Ceci a été montré dans une étude : L’augmentation de la concentration de Zinc intracellulaire inhibe l’ARN polymerase (une protéine impliquée dans la réplication virale) et d’autres protéines. Cela montre que le statut en zinc est essentiel.   En parallèle figurez-vous qu’on sait déjà depuis 2014… que la chloroquine est un ionophore du zinc (un ionophore = une molécule qui permet à un ion de rentrer dans les cellules). La chloroquine fait augmenter le Zinc dans les cellules et donc..diminuer la charge virale. 

Certains ont d’ores et déjà mis en place l’utilisation du Zinc par voie orale comme traitement du COVID-19. 

Vous pouvez en parler aux personnes âgées, à risque (diabète, hypertension, bronchite chronique, obésité) ou même souhaitant se renforcer. Pour être bien Zingué : prendre une complémentation ou alors avoir une alimentation assez riche en Zinc. Pour revoir la lettre de la semaine dernière c’est ici

LE JEÛNE INTERMITTENT comme moyen de prévention du COVID. 

L’espoir fait vivre…et vient de l’Orient : du Bangladesh (ils ont aussi des scientifiques, clin d’œil aux consommateurs H&M) et de Corée (du Sud).

Si simplement d’avoir un temps de jeûne de 16h par jour était un moyen de prévention ?
Ca vous paraît simpliste ?  Et bien c’est ce qu’affirme en toute humilité les scientifiques dans cet article.

Voici pourquoi : 

  • Le jeûne intermittent est une situation dans laquelle l’autophagie est activée
  • L’autophagie : derrière ce nom étrange…un processus de recyclage des déchets cellulaires qui accélère la dégradation intracellulaire des virus.
  • Le jeûne en parallèle de ce processus réduit l’inflammation de façon chronique.Ce qui est très utile notamment en cas d’obésité, d’asthme, d’arthrite rhumatoïde (certains facteurs de risque du Covid..)
  • Pour faire simple : jeûner 16h par jour (ce qui laisse 8h pour 2 bons repas), permet au corps d’augmenter son immunité contre le COVID et de diminuer son inflammation de façon chronique.

Trump
Vous avez dû apprendre il y a quelque jour que Trump prenait de la chloroquine de façon préventive….Et bien figurez-vous qu’il pratique aussi le jeûne intermittent de façon naturelle depuis des années. Voilà pour l’anecdote. 

Les sources

Vous avez le droit (inaliénable) aux sources de ce que vous avez lu au  dessus. 

Le zinc intracellulaire et la replication virale 

Sur la Chloroquine et son effet ionophore du Zinc

  Sur le jeûne intermittent comme facteur de prévention 

Va t’il falloir se faire vacciner ?

Certains croient que c’est LA seule façon pour se protéger du COVID en ce moment et pour la suite, d’autres y sont farouchement opposé, y voyant un moyen de nous injecter une micropuce. On en parle (entre autre) dans quelques jours, notamment suite à une intervention du Pr Raoult sur le sujet.  

A la semaine prochaine,
Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.